Cliquer pour plus de produits.
Aucun produit n'a été trouvé.

Qui sommes-nous

par le fondateur de la société HOOH

S'il te plaît, dessine-moi un sac...

Cette phrase qui aurait pu être celle de l’une des quêtes du héros de St Exupéry me revenait à une fréquence répétitive aussi bien lors de mes nombreuses tribulations autour du globe que lors de mes activités en tant que grand sportif ! 

A chaque fois le même leitmotiv récurent : comment trouver la moindre chose dans tout ce vrac ! Car, avouons-le, c’est un énorme problème que le vrac ! Et c’est parallèlement un gros problème que celui lié au système d’ouverture, combien de temps perdu et de crises de nerfs avant de retrouver ce qui insidieusement s’est planqué dans un endroit improbable du sac ! 

Après bien des périples, la vie m’a un jour amené à découvrir un endroit merveilleux, la Thaïlande où j’ai enfin décidé de poser mes bagages. Mais le problème du sac restait toujours aussi présent et permanent, en particulier lors de mes nombreux allers et retours aériens. J’avais beau chercher, rien ne me semblait à la hauteur de mes attentes. Comme il est dit que l’on n’est jamais mieux servi que par soi-même, j’ai fouillé, regardé, pris des idées car dans ce pays la créativité est omniprésente, pour finalement dessiner et façonner « le sac » idéal, résistant élégant et avant tout pratique. 
Son originalité résidait en deux points, sa double fonction, soit l’utilisation en sac à dos, soit une fois déplié en sac de rangement pour le voyage et le sport. Et là oublié le vrac, car de nombreuses poches intérieures me permettaient de résoudre ce problème. 
Dans le même temps, une autre rencontre, cette fois-ci avec avec une créatrice : Murielle Boisseau qui, résidant depuis quelques années à Bangkok, avait une grande connaissance des lieux et de ses multiples possibilités en matière de créativité. Elle allait donc m’orienter, et nous orienter vers une aventure que je n’avais nullement programmé. En effet devant l’intérêt que tout le monde témoignait pour ce sac, ainsi que celui engendré par les nombreux accessoires que nous ramenions réciproquement dans nos valises, une idée germa, celle de commercialiser ce sac en Europe et dans le même temps de le remplir avec tout ce que nous avions trouvé d’intéressant, de bonne qualité, de nouveau, de ludique, la liste allant des vêtements, aux bijoux, des sacs aux écharpes, des produits de soin et de beauté aux objets de décoration ….et enfin marquer notre propre identité sur des vêtements et accessoires , ce avec l’apport de dessins provenant de divers artistes. 
Il nous fallait trouver un nom à cette marque, j’avais remarqué que chaque fois que je montrais l’une de mes découvertes à mes amis Thaïlandais, ils ponctuaient invariablement leur approbation ou satisfaction par des ho ! ho ! Ainsi donc naquit HOOH ! 
Restait à trouver comment commercialiser, le E-commerce nous paraissait une bonne approche, l’aventure allait donc commencer par ce biais. 
Michel RAFIN 

Paramètres

Menu